Cette 11ème journée de championnat était l'occasion pour l'ECO de renforcer sa position de leader au championnat, ou à défaut de ne pas se faire rattraper par les poursuivants.

Après une victoire brouillonne à Nogent le Rotrou la semaine passée, il fallait donc impérativement s'imposer face à Blois pour rester dans la course. Dans un championnat qui se resserre en tête, l'ECO n'a pas le droit à un faux pas. L'équipe de Fred Bayart poursuit une belle saison et est actuellement leader. Mais quatre équipes peuvent actuellement prétendre à la première place synonyme d'accès au barrage de la N3. L'ECO donc, la SMOC à 3 points, mais aussi Saint-Denis en Val et Tours à 4 et 5 points, avec un match de retard. L'erreur n'est donc pas permise ce samedi 16 janvier face à des blésois réputés coriaces.

Une rencontre entre attaques puissantes et défenses solides : Sur le terrrain les forces en présence déploient leurs points forts. L'ECO attaque fort, tandis que Blois défend fort. Un long combat s'engage, et l'ECO parvient à prendre la tête. Les points longs s'accumulent tant les blésois résistent aux attaques des violets. L'ECO parvient à prendre les devants régulièrement au prix d'une belle rigueur en relance. Le passeur Mehdi dispose de beaucoup de solutions à la passe. Et les attaques s’enchainent face à une équipe de Blois toujours aussi délicate à prendre en défaut.

L'ECO fait la différence : En concluant le match 3 sets à 0, 25-17, 25-16, 25-17, l'ECO assure une belle victoire et surtout une progression notable par rapport au match précédent. Les séances d’entrainement payent et l'équipe retrouve peu à peu ses pleins moyens. Un résultat à confirmer à Beaune le samedi 23 janvier avant de recevoir Tours, un prétendant au titre le 30 janvier.

 

JSN Megazine template designed by JoomlaShine.com