Se déroulait dimanche dernier à Claude Robert, le derby ECO / Châteaudun, premier match de la saison régulière. On s’attendait à une domination de l’ECO tout en gardant à l’esprit que les automatismes ne seraient pas tous encore là avec cette équipe sensiblement remaniée. En effet, des départs (Vaitiare Aka, Sandra Rollet, Meghann Charpentier), des retours (Marjorie Martin, Charlotte Raphanel, Florence Dumont, Céline Plas) et l’intégration de jeunes du club dans l’effectif (Imane Achanad, Lana Thevenet, Jeanne Bartoletti) modifient quelque peu le collectif de la saison passée.

 

En ce début de 1er set, Les services gagnants de Marjorie Martin placés sur la jeune libéro 2 points incitent Châteaudun à demander son premier temps mort (6-2). Temps mort payant pour les dunoises puisque le service est out à la reprise. 8-3 au temps mort tec .Ce sont ensuite les services difficiles d’Emilie Giraud (11 de suite) qui gênent la libéro et la réception adverse. Puis, pour compléter cette première action offensive de qualité, des attaques bidouillées ou franches mettent à mal la défense adverse, l’ECO s’envole et oblige Châteaudun à prendre son 2ème tps mort (12-3). Les filles déroulent tranquillement leur jeu en mettant à tour de rôle leur point ! Très bon set des orléanaises puisqu’elles le bouclent rapidement en 25-6.

 

Le premier point du second set est aussi le premier bloc de Marjorie Martin qui on pensait, allait montrer directement la tournure que prendrait ce set ! Mais le fond de jeu de Châteaudun s’améliore permettant à ces dernières de mettre quelques attaques gagnantes. Ce début de set ne ressemble pas au premier comme en atteste le score serré 5-5. Cependant, les orléanaises prennent les devants et dispose d’une légère avance en remportant le premier temps mort technique 8-6. Les dunoises réussissent à prendre l’avantage car les orléanaises montrent un jeu désorganisé où apparaissent des erreurs jusqu’à présent inexistantes. 16-14 tout de même au 2ème temps mort technique pour les orléanaises. L’ECO retrouve sa puissance gagnante au service avec une série de Céline Plas. Des retours aléatoires de Châteaudun sont sévèrement sanctionnés par l’ECO. Les orléanaises finissent par remporter ce set 25-16.

 

En ce début de 3ème set, les filles de l’ECO mettent des points sanction sur des balles renvoyées directement chez elles. S’ensuit des attaques puissantes d’Emilie Giraud qui offre une petite avance à Orléans. A 9-6, la capitaine et passeuse Mélodie Rafet met son point en faisant une 2ème main puis un second en attaque quelque point après sur un retour direct de l’adversaire. On peut noter la 1ère rentrée de la jeune Jeanne Bartoletti à la passe à 19-13. Puis rentrée gagnante de Charlotte Raphanel, la capitaine emblématique de cette équipe qui revient sur les paquets après une longue blessure à 23-16 et offre le point du match à son équipe sur un service gagnant (25-16).

 

 

Une belle première victoire en 1h10 de l’ECO qui enclenche ainsi son compteur. « C’était un très très bon match » selon les dires d’Emmanuel Turpinat, coach de l’ECO. « Les filles étaient concentrées, elles répondent aux attentes et exécutent les consignes.  La qualité de service était très bonne, il faut maintenant continuer à travailler là-dessus pour prendre plus de risque sur les prochains matchs ».

Prochain rendez-vous, samedi 29 septembre à Argenteuil.    

 

 

 

 

 

 

JSN Megazine template designed by JoomlaShine.com